la détermination des couleurs

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la détermination des couleurs

Message par dhallepee le Lun 27 Juil 2009 - 21:31

déterminer la couleur des chatons est souvent facile.

Dans certains cas, cependant, il peut y avoir doute...

De plus, la couleur évolue au fur et à mesure que le chaton grandit/ Ainsi, les chatons très clairs peuvent se contraster, tandis que les chatons très foncés s'éclaircissent et perdent partiellement ou totalement la bande qu'ils ont sur le dos.

Chez lees bronze, des zones d'apparence silver peuvent apparaître. C'est dû à une présence de szinc dans la composition de la fourrure. Ceci peut ajouter à la confusion chez des bronze clairs.

Ainsi, il est possible de se tromper de couleur même chez un chaton de 3 mois, au moment où il part.

Amon est l'exemple même du chaton où l'on n'a jamais sû s'il était bronze très clair ou silver bourré de tarnish.

On peut également confondre un smoke clair avec un silver foncé. Là, c'est la truffe qui permet de faire la différence (rouge brique chez le silver, noire chez le smoke). J'ai cependant vu un chaton dont la truffe a commencé à prendre sa couleur définitive vers 3 mois !

En exposition, il y a de nombreuses années, j'ai vu (en championnat de monde FIFe) mon premier smoke. Il n'avait aucune taches ni de sous-poil argent. En réalité, c'était un noir déclaré comme smoke (le noir n'étant pas reconnu n'aurait eu aucune valeur). La race étant peu connue, ce chat était champion d'Europe. Aucun juge n'avait remis en doute la couleur inscrite sur le pédigrée !

Tout ce que je peux dire, c'est que si un chat a une couleur indéterminée, il est probable que ses chatons n'auront pas une couleur exceptionnelle. Ce n'est donc pas un chat à destiner à la reproduction.

dhallepee
grand champion d'europe
grand champion d'europe

Nombre de messages : 833
Age : 61
Localisation : Mantes la Jolie
Date d'inscription : 17/07/2008

http://fondcombe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la détermination des couleurs

Message par Invité le Lun 27 Juil 2009 - 21:50

merci Didier,
comme il semblerait que les Maus soient de maturité lente comparé à d'autres races de chats, en serait-il de même pour la couleur de la robe?

serait-il possible donc de voir qu'après la 1ère robe un mau révelle sa vraie nature que après la 2eme ou 3eme mue par exemple comme cela peut arrivé dans d'autres races Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: la détermination des couleurs

Message par dhallepee le Lun 27 Juil 2009 - 23:45

à certains points de vue, le mau est plutôt précoce. Au point de vue sexuel par exemple.

pour la couleur et les yeux, on sait que la mélanine y joue un rôle. Or, certaines formes de mélanine s'expriment de manière différente en fonction de la température corporelle (c'est particulièrement visible chez les siamois par exemple qui naissent sans couleur).

La température corporelle est stabilisée chez le chat adulte et est légèrement inférieure à celle du chaton. C'est peut-être une explication.

dhallepee
grand champion d'europe
grand champion d'europe

Nombre de messages : 833
Age : 61
Localisation : Mantes la Jolie
Date d'inscription : 17/07/2008

http://fondcombe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum