mon chat m'a dit - mon chien m'a dit --- my cat told me - my dog told me

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mon chat m'a dit - mon chien m'a dit --- my cat told me - my dog told me

Message par dhallepee le Ven 6 Avr 2012 - 12:07



auteur : Didier HALLÉPÉE
Titre : mon chat m'a dit - mon chien m'a dit - Version anglaise my cat told me - my dog told me
éditeur : Carrefour du Net
parution : 2012
commande en ligne : disponible auprès de l'auteur
Prix : 24 euros

Vous pouvez également commander cette oeuvre auprès de son auteur en envoyant un mail à dhallepee [@] orange.fr
Si vous souhaitez une dédicace, précisez-le dans votre mail
Payement par paypal en utilisant cette même adresse email
Merci d'ajouter les frais de port (3,15€ pour la France)

dhallepee
grand champion d'europe
grand champion d'europe

Nombre de messages : 833
Age : 61
Localisation : Mantes la Jolie
Date d'inscription : 17/07/2008

http://fondcombe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon chat m'a dit - mon chien m'a dit --- my cat told me - my dog told me

Message par dhallepee le Ven 6 Avr 2012 - 12:08

Le chat et le chien occupent une place de choix dans nos foyers et à nos côtés depuis bien longtemps. Il est donc normal de les retrouver à tout moment dans nos œuvres littéraires ou au détour d’un site web. Parfois ils occupent la place centrale et nombreux sont les livres qui leur ont été consacrés, quelquefois par des auteurs moins connus que leurs compagnons… D’autres fois, ils ne sont là que pour rendre le décor plus vivant, plus véridique, car sans eux, où est l’âme du foyer ?

A travers ces citations, vous voyagerez à travers les époques, les continents, les religions et les cultures : Jean-Paul II, Einstein, Mahomet, Sarkozy, Zola, Bouvard et tant d’autres.

Ce petit voyage au cœur de la sagesse populaire ou en compagnie de célèbres personnalités vous apportera tous les ravissements que méritent nos compagnons à quatre pattes. Et au cœur de tous ces trésors, il est certain que vous trouverez de précieuses pensées pour illuminer votre journée.

dhallepee
grand champion d'europe
grand champion d'europe

Nombre de messages : 833
Age : 61
Localisation : Mantes la Jolie
Date d'inscription : 17/07/2008

http://fondcombe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon chat m'a dit - mon chien m'a dit --- my cat told me - my dog told me

Message par dhallepee le Ven 6 Avr 2012 - 12:09

The cat and the dog have been occupying a prominent place in our homes and at our sides for many years. It is normal to come across them at any time in our literature or when visiting a website. Sometimes they occupy the central place and there are many books that have been devoted to them, sometimes by writers less well known than their companions... Other times, they are just making the scene more lively, more truthful, because without them, where would be the soul of our homes?

Through these quotes, you will first travel in time, across regions religions and cultures: the Bible, Einstein, Mahomet, Queen Elisabeth II, Shakespeare, Agatha Christie and many others.

This little journey into the heart of wisdom or in the company of famous personalities will give you all the delights that our fourlegged friends deserve. And at the heart of all these treasures, I’m sure you will find valuable thoughts to illuminate your every day.

dhallepee
grand champion d'europe
grand champion d'europe

Nombre de messages : 833
Age : 61
Localisation : Mantes la Jolie
Date d'inscription : 17/07/2008

http://fondcombe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon chat m'a dit - mon chien m'a dit --- my cat told me - my dog told me

Message par dhallepee le Ven 6 Avr 2012 - 12:17

Pour les amoureux d'Agatha Christie

C’est à ce moment là qu’il comprit que le tour de cou de fourrure rousse était un chat. Trois autres félins s’égrenaient dans le couloir, deux d’entre eux miaulant avec fureur. Ils foudroyaient les visiteurs en tournant doucement autour des jupes de leur maîtresse. Une forte odeur de chat offensait les narines.
Agatha Christie
C’est notre côté chatte, à nous, les femmes… miaou, miaou, scratch scratch, ron ron…
Agatha Christie
C’était un sale garnement et une petite brute ! Il n’arrêtait pas de torturer les chats et les chiens errants et de martyriser ses petits camarades.
Agatha Christie
C’était un son profond et plein, comme le ronronnement extatique d’un chat.
Agatha Christie
Ce sont des animaux raisonnables les chats, enfin si on se conduit raisonnablement avec eux.
Agatha Christie
Deux mioches s’amusaient à torturer un chat. Comme elle s’approchait pour leur faire des remontrances, le chat, faisant résolument usage de ses griffes, réussit à s’échapper.
Agatha Christie
Elle aimait le confort comme les chats aiment la crème.
Agatha Christie
Elle est hypersensible. Comme ces gens qui sentent qu’il y a un chat dans la pièce longtemps avant de l’avoir vu.
Agatha Christie
Elle me fait penser à un chat, un gros chat paresseux qui ronronne… Je n’ai rien contre les chats, remarquez. Je ne leur reproche rien aux chats, mais…
Agatha Christie
Elle ne cesse pas d’ouvrir et de refermer les mains, comme un chat qui fait ses griffes.
Agatha Christie
Elle se léchait les babines comme un chat qui aurait découvert une jatte de crème fraîche. Pour un peu, elle aurait ronronné de satisfaction !
Agatha Christie
Et si nous découvrons que nous aimons tous les deux les chiens et que nous détestons les chats roux, ce sera ce qu’il est convenu d’appeler un « point commun » entre nous ?
Agatha Christie
Il avait dans l’œil cette lueur, bien connue de ses collaborateurs, qui rappelait celle des chats.
Agatha Christie
Il avait survécu au plus violent ouragan qui ait frappé la Jamaïque. Ce qui les avait le plus marqués, lui et ses parents, c’était le spectacle de leur chat courant comme un fou en tous sens dans la maison.
Agatha Christie
Il est comme un chat. Et les chats sont voleurs.
Agatha Christie
Il est si difficile de savoir ce qui appartient au tapis et ce qui va dans la queue du chat.
Agatha Christie
Il n’y a que les chats et les sorcières qui se baladent la nuit.
Agatha Christie
Il ne s’agissait pas de cruauté consciente. Sa conduite était aussi naturelle et instinctive que celle du chat qui joue avec la souris.
Agatha Christie
Il observait, comme un chat attentif au gazouillement d’une bande d’oiseaux et à leurs allées et venues. Mais le chat n’était pas encore prêt à bondir.
Agatha Christie
Il y a forcément une aiguille quelque part dans la meule de foin, et parmi les chats qui dorment il en est un que je vais réveiller.
Agatha Christie
Ils utilisent des cobayes, je crois… C’est bien cruel… mais moins qu’avec les chiens, bien sûr… ou même des chats.
Agatha Christie
J’ai été le chat guettant la souris, le chien fleurant sa piste sans jamais la quitter. Et l’écureuil aussi. A présent, je vais dans ma réserve chercher une certaine noisette que j’ai mise de côté il y a longtemps.
Agatha Christie
J’ignore qui a inventé la curiosité. On l’attribue habituellement à la gent féline. Curieux comme une vieille chatte.
Agatha Christie
Je me remémore l’odeur de la poussière blanche dans la cour de l’écurie, le chat roux qui y déambulait gravement, le raclement des sabots des chevaux sur le sol de leur stalle.
Agatha Christie
Je n’avais jamais rencontré un homme aux yeux verts comme ceux d’un chat.
Agatha Christie
Je vis pour mes chats. Ils sont ma seule joie, mon seul plaisir dans l’existence .Je me mets en quatre pour eux.
Agatha Christie
L’espace d’un instant, je crus voir, dans sa main et son bras tendus, une patte de chat et, dans sa voix, je crus percevoir un ronronnement.
Agatha Christie
Laissez-moi voir… Vous avez parlé à un épagneul, dernièrement, me dit mon nez. Ces chiens là sont des imbéciles, si vous voulez mon avis. Qu’est-ce que c’est que ça ? Un chat ? Voilà qui est intéressant ! Dommage qu’il ne soit pas là. On se serait offert une jolie partie de chasse. Hum… Pas mal, ce bull-terrier.
Agatha Christie
Le chat roux était toujours perché sur le portail de la villa. Assis très droit, il avait fini de se passer la patte sur le museau et balançait doucement la queue, dominant l’assemblée de ce dédain pour la race humaine qui est la prérogative des chameaux et des chats.
Agatha Christie
Le beau persan gris qui s’était installé sur ses genoux leva les yeux vers lui dans un regard extatique, commença à lui pétrir la cuisse et y enfonça brusquement ses griffes comme s’il s’agissait d’une pelote où il convenait de planter ses épingles.
Agatha Christie
Les félins obéissent à des règles très précisément édictées par eux. De la même façon que vos chats se rassemblent autour de mon ami qui les exècre, ils ne me prêtent aucune attention alors que je ne cesse de leur faire des avances.
Agatha Christie
Maudits chats ! Ils ravagent mes plates-bandes et je ne supporte pas de les entendre miauler.
Agatha Christie
Malheureusement pour lui, il appartenait à cette catégorie d’être humains qui ne peuvent pas voir les chats en peinture. Comme toujours dans ces cas là, les chats accoururent en troupe. L’un d’eux sauta sur ses genoux tandis qu’un autre se frottait affectueusement contre ses jambes de pantalon.
Agatha Christie
Pensez simplement à n’importe quelle chatte normale. Elle a ses chatons, elle se montre passionnément protectrice envers eux, et elle griffe tous ceux qui s’en approchent. Et puis, après une semaine ou deux, elle commence à reprendre sa propre vie. Elle s’en va, elle chasse un peu, elle se repose de sa portée. Elle continue à protéger ses rejetons si quiconque les attaque, mais ils cessent de l’obséder en permanence. Elle joue aussi un peu avec eux. Mais s’ils sont un peu trop agités, elle se fâche et leur administre une bonne fessée, et elle leur explique qu’elle a envie d’un moment de solitude. Elle en revient, vous le voyez, à sa nature. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, elle se soucie de moins en moins d’eux. Ses pensées se tournent vers les séduisants matous du voisinage. C’est ce que l’on pouvait considérer comme le schéma normal d’existence du sexe féminin.
Agatha Christie
Qu’est-ce que c’est que ça ? Un chat ? Voilà qui est intéressant ! Dommage qu’il ne soit pas là. On se serait offert une jolie partie de chasse.
Agatha Christie
Quand le chat est là, les petites souris ne s’approchent plus du fromage.
Agatha Christie
Quand le chat joue avec la souris, il obéit à son instinct. La nature est ainsi faite.
Agatha Christie
Ses cheveux blond-roux relevés en chignon et son prénom de Katherine lui avaient valu le surnom de « Sandy Cat », « Le Chat Roux ».
Agatha Christie
Tout ce qu’elle souhaite, c’est qu’on lui permette de se pelotonner et de ronronner.
Agatha Christie
Un enfant transforme son désir en action sans le moindre scrupule. S’il est fâché contre son chat, il va lui dire « Je vais te tuer », et il va lui taper sur la tête à coup de marteau. Ensuite, il aura le cœur brisé parce que son chat ne revient pas à la vie.
Agatha Christie
Une émeraude verte parce que j’étais un mystérieux petit chat aux yeux verts.
Agatha Christie
Une lueur verte brillait dans ses yeux. Des yeux qui ressemblaient à ceux d’un chat.
Agatha Christie
Une mère ne peut pas déclarer qu’elle ne veut plus de ses enfants et les abandonner comme ça. Ou bien les dévorer. Comme font les chattes quand elles ont trop de petits.
Agatha Christie

dhallepee
grand champion d'europe
grand champion d'europe

Nombre de messages : 833
Age : 61
Localisation : Mantes la Jolie
Date d'inscription : 17/07/2008

http://fondcombe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon chat m'a dit - mon chien m'a dit --- my cat told me - my dog told me

Message par dhallepee le Ven 6 Avr 2012 - 12:18

For Agatha Christie fanciers

A child turns his desire into action without the slightest scruple. If he is angry against his cat, he will say "I'll kill you", and he will strike him on the head with a hammer. Then he will have a broken heart because his cat does not come back to life.
Agatha Christie
A green emerald because I was a mysterious cat with green eyes
Agatha Christie
A green light shone in her eyes. Eyes that looked like a cat’s.
Agatha Christie
A mother cannot declare that she no longer wants her children and abandon them just like that. Or eat them. As she- cats do when they have too many kittens.
Agatha Christie
All she wants is to be allowed to curl up and purr.
Agatha Christie
Damn cats! they ravage my flower beds and I can’t stand hearing them mew.
Agatha Christie
Felines obey rules laid down precisely by them. In the same way that your cats congregate around my friend who hates them, they pay no attention to me who don’t stop making advances.
Agatha Christie
For a brief moment, I thought I saw a cat paw in his hand and his outstretched arm, and in his voice, I thought I perceived a purr.
Agatha Christie
He had survived the most powerful hurricane that hit Jamaica. What most marked them, he and his parents, was seeing their cat running about like a madman all over the house.
Agatha Christie
He had that gleam in the eye, well known to his colleagues, which was reminiscent of cats.
Agatha Christie
He is like a cat. And cats are thieves.
Agatha Christie
He looked like a cat attentive to a flock of chirping birds and to their comings and goings. But the cat was not yet ready to pounce.
Agatha Christie
Her reddish-blond hair in a bun and Katherine being her last name earned her "Sandy Cat” as a nickname.
Agatha Christie
I do not know who invented curiosity. It is usually attributed to cats. Curious as an old cat.
Agatha Christie
I live for my cats. They are my only joy, my only pleasure in life. I do my utmost for them.
Agatha Christie
I never met a man with eyes as green as a cat’s.
Agatha Christie
I remember the smell of white dust in the courtyard of the stables, the red cat who wandered gravely, the scraping of horses' hooves on the floor of their stall.
Agatha Christie
I was the cat watching the mouse, the dog smelling his scent without ever losing it. And the squirrel too. Now, I'll look in my reserve for some nuts I put aside long ago.
Agatha Christie
It is so difficult to know what’s part of the carpet and what’s part of the cat's tail.
Agatha Christie
It sounded deep and full, like the ecstatic purring of a cat.
Agatha Christie
It was a nasty brat and a brute! He kept torturing cats and strays and bullying his classmates.
Agatha Christie
It was not conscious cruelty. His conduct was as natural and instinctive as the cat playing with a mouse.
Agatha Christie
Just think of any normal cat. She has her kittens, she shows passionately protective of them and she scratches all those who approach them. And then, after a week or two, she begins to have a life of her own. She goes, she hunts a bit, she rests from her litter. She continues to protect her offspring if anyone attacks them, but they cease to obsess her constantly. She also plays a little with them. But they are a little too excited, she gets angry and administers a good spanking, and she tells them she wants a moment alone. It comes back, you see, her nature. As they grow up, she cares less and less about them. Her thoughts turn to the attractive neighborhood tomcats. This is what might be regarded as the normal pattern of existence of the female sex.
Agatha Christie
Let me see... You've recently talked to a Spaniel, my little finger tells me. The dogs here are idiots if you ask me. What's that? A cat? That ‘s interesting! Too bad he is not here. He would have provided a nice hunt. Hmm... Not bad, this bull terrier.
Agatha Christie
Only cats and witches roam by night.
Agatha Christie
She is hypersensitive. Like those people who feel that there is a cat in the room long before seeing it.
Agatha Christie
She loved comfort, like cats love cream.
Agatha Christie
She never ceases to open and close her hands like a cat making his claws.
Agatha Christie
She reminds me of a cat, a fat lazy purring cat... I have nothing against cats, mind you. I do not blame cats, but...
Agatha Christie
She was licking her chops like a cat who had found a bowl of cream. She would nearly have purred with satisfaction!
Agatha Christie
The beautiful grey Persian who sat on his knees looked up at him with ecstasy; he began to knead the thigh and plunged suddenly his claws in it as if it were a ball where it was appropriate to plant his pins.
Agatha Christie
The red cat was still perched on the gate of the villa. Sitting upright, he had finally stopped washing his nose with his paw and was gently swaying tail, dominating the assembly with that disdain for the human race, which is the prerogative of camels and cats.
Agatha Christie
Then he realized that the red fur neck-lace was a cat. Three other cats rippled in the hallway, two of them mewing furiously. They t glared at visitors, turning slowly around the skirts of their mistress. A strong smell of cat offended the nostrils.
Agatha Christie
There is definitely a needle somewhere in the haystack and among the cats that sleep there, one there is that I will wake up.
Agatha Christie
These cats are rational animals, at least if you behave reasonably with them.
Agatha Christie
They use guinea pigs, I think... It is cruel... but less than dogs, of course... or even cats.
Agatha Christie
There is this cat-like streak about us, women… mew, mew, scratch scratch, purr purr…
Agatha Christie
Two brats amused themselves by torturing a cat. As she approached to remonstrate with them, the cat resolutely used its claws and succeeded in escaping.
Agatha Christie
Unfortunately for him, he belonged to that category of human beings who cannot see cats in painting. As always in these cases, the cats ran in troops. One of them jumped on to his lap while another rubbed affectionately against his pant legs.
Agatha Christie
What if we discover that we both love dogs and cats and that we hate red. This is what is called a "common thread" between us.
Agatha Christie
What's that? A cat? That’s interesting! Too bad he’s not here. He would have provided a nice hunt.
Agatha Christie
When the cat is there, the little mouse does not approach the cheese.
Agatha Christie
When the cat plays with a mouse, he follows his instinct. Nature is like that.
Agatha Christie

dhallepee
grand champion d'europe
grand champion d'europe

Nombre de messages : 833
Age : 61
Localisation : Mantes la Jolie
Date d'inscription : 17/07/2008

http://fondcombe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon chat m'a dit - mon chien m'a dit --- my cat told me - my dog told me

Message par dhallepee le Ven 6 Avr 2012 - 12:20

Parmi les auteurs de toutes ces citations se cachent quelques éleveurs célèbres de maus égyptiens : saurez-vous le retrouver ?

Among the authors of these quotes are some famous Egyptian Mau breeders. Will you find them ?

dhallepee
grand champion d'europe
grand champion d'europe

Nombre de messages : 833
Age : 61
Localisation : Mantes la Jolie
Date d'inscription : 17/07/2008

http://fondcombe.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon chat m'a dit - mon chien m'a dit --- my cat told me - my dog told me

Message par munoz le Ven 6 Avr 2012 - 18:47

Au plus pur hasard : Agatha Christie? Very Happy

munoz
grand champion international
grand champion international

Nombre de messages : 244
Age : 57
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 30/10/2008

http://bernard.munoz16.perso.sfr.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: mon chat m'a dit - mon chien m'a dit --- my cat told me - my dog told me

Message par dhallepee le Ven 6 Avr 2012 - 20:06

Agatha Christie, éleveur de maus ! C'est nouveau Laughing

Je parlais d'éleveurs contemporains !

dhallepee
grand champion d'europe
grand champion d'europe

Nombre de messages : 833
Age : 61
Localisation : Mantes la Jolie
Date d'inscription : 17/07/2008

http://fondcombe.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum